Accueil

"On est toujours l'étranger de quelqu'un."

Tahar Ben Jelloun, écrivain


 

 

Que 2018 nous apporte la force de créer, d'aimer, de résister, de partager...

 

 

 

 

pastel Martine Frossard


En cette année où le cinquantenaire de mai 68 est copieusement commenté sur les divers médias, quelques slogans à méditer ! Toujours d'actualité, non ? 

"Fermons la télé, Ouvrons les yeux."

"Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner."

"L'imagination au pouvoir !"

"Comment peut-on penser librement à l'ombre d'une chapelle ?"

"On ne peut plus dormir tranquille lorsqu'on a une fois ouvert les yeux."

"On ne tombe pas amoureux d'un taux de croissance."

"Les  frontières on s'en fout."


Tout comme dans la vie, mon parcours artistique est le fruit de rencontres, de choix, d'engagements. Au croisement du théâtre et du théâtre d'ombres s'est tracé un sillon qui m'a mené presque naturellement à « la langue » du conte.

 

Une variété d’expériences, de lieux et de publics enrichissent, depuis presque 20 ans, mon répertoire. Dernièrement, je raconte, plus particulièrement, aux deux âges de la vie : pour la petite enfance et les personnes âgées. Pour ce faire, je conte en solo ou accompagnée par Serge Vlassenko, à la balalaïka. 

 

 


Merci à  Martine Frossard pour ses pastels qui égayent ce site.